Semaine de la Santé Mentale 2022

1re édition organisée par l’Institute of NeuroCognitivism

Un programme de 5 conférences du 10 au 14 octobre

Simultanément en présentiel à Bruxelles et en distanciel via zoom (replay inclus)

Les intervenants

Prof. Dr. Audrey Vanhaudenhuyse​

Neuropsychologue, Professeure et PhD en Sciences Médicales.

Hypnose et transe cognitive

Prof. Dr. Axel Cleeremans

Professeur de sciences cognitives au département de psychologie de l'Université libre de Bruxelles.

Neurosciences et conscience 

Prof. Dr. Steven Laureys

Neurologue et Neuroscientifique. Docteur en médecine, Docteur en sciences biomédicales.

Neurosciences, méditation et santé mentale 

Dr. Jacques Fradin

Docteur en médecine, Psychothérapeute, Comportementaliste et Cognitiviste.

Éco-anxiété vs lucidité et action

Jean-Pierre Mans

Conseiller en Nutrition humaine et chargé de cours au CERDEN.

Micro-nutrition et macro-nutrition

Détail des conférences et modalités pratiques

Lundi 10 Octobre 2022 - 18h30 à 20h - Simultanément en présentiel à Bruxelles et en distanciel via zoom (replay inclus)
Audrey Vanhaudenhuyse

L’hypnose est un état de conscience non ordinaire connu pour ses modifications du fonctionnement tant des réseaux cérébraux liés à la conscience de soi, que ceux impliqués dans la conscience de l’environnement. De plus, la perception de stimuli extérieurs (visuels, auditifs, etc.) peut être modulée grâce à cette technique, ce qui se traduit par une modification de l’activité des régions cérébrales engagées dans ces processus. Ces études neurophysiologiques permettent de mieux comprendre comment les patients souffrant de douleur chronique, ainsi que des patients en oncologie, peuvent retirer des bénéfices significatifs d’un apprentissage d’auto-hypnose combinée à l’auto-bienveillance. Par exemple, nous avons observé au sein de nos travaux que les patients témoignaient de moins de dépression et d’anxiété, ainsi que d’une meilleure qualité de vie lorsqu’ils utilisaient les outils d’hypnose/auto-bienveillance. Par ailleurs, de nouvelles pratiques telles que la transe cognitive auto-induite (TCAI), par exemple, sont émergentes et font le sujet d’études scientifiques rigoureuses. La TCAI est héritée des pratiques chamaniques et proposée par Corine Sombrun et l’Institut de Recherche Transe Science (Paris). Cet état de conscience non ordinaire est induit par des vocalisations et des mouvements corporels. Néanmoins, très peu d'études ont été menées jusqu’à présent pour identifier sa phénoménologie, sa neurophysiologie et ses bénéfices cliniques par rapport à l'hypnose. Je parlerai donc des études que nous réalisons à l’Université et l’Hôpital Universitaire de Liège avec ces différents outils d’induction d’état de conscience non ordinaire afin d’expliquer ce que nous connaissons actuellement de leurs intérêts pour améliorer la qualité de vie des personnes.

Mardi 11 Octobre 2022 - 18h30 à 20h - Simultanément en présentiel à Bruxelles et en distanciel via zoom (replay inclus)
Axel Cleeremans

La conscience demeure aujourd’hui un mystère: Nous ne savons ni comment l’activité biologique de notre cerveau produit l’expérience subjective que nous faisons du monde, ni pourquoi. Dans cet exposé, je survole les théories contemporaines de la conscience en explorant la manière dont il est possible de développer une science expérimentale de la conscience. Je défendrai l’idée que la conscience est quelque chose que le cerveau apprend à faire, en redécrivant continuellement sa propre activité alors qu’il interagit avec lui-même, avec le monde, et avec autrui. J’aborderai en outre l’épineuse question de savoir pourquoi nous sommes conscients, et suggèrerai que la conscience phénoménale a une valeur intrinsèque. En effet, pourquoi ferions-nous quoi que ce soit si le fait de le faire ne nous faisait pas quelque chose?

Mercredi 12 Octobre 2022 - 18h30 à 20h - Uniquement en distanciel (replay inclus)
Jacques Fradin

Nous savons désormais qu’un avenir très incertain voire sombre nous attend bientôt… du moins si nous ne bougeons pas !

Comment intégrer un tel risque bien réel mais qui semble pourtant hors de portée de notre seule action individuelle ? C’est bien là l’objet de ce nouveau sujet d’anxiété qui émerge et ne frappe pas que les sujets les plus psychologiquement fragiles : il concerne même en priorité les couches sociales et culturelles les plus instruites et culturellement développées !

L’éco-anxiété, entre lucidité et trouble, ou plus précisément entre (grave) problème externe et (sur)réactivité interne ?
Comment gérer ce qui semble nous dépasser, nous donne un sentiment d’impuissance ?
Comment nous délivrer, passer du duo infernal « déni / dramatisation » à celui plus préfrontal de « lucidité-action » ?
Pour le moins, ça paraît d’actualité… et pas totalement sot pour se préparer à l’avenir (prévenir et gérer), il est n’est-il pas ?

Jeudi 13 Octobre 2022 - 18h30 à 20h - Simultanément en présentiel à Bruxelles et en distanciel via zoom (replay inclus)
Steven Laureys

Lors de cette conférence, le Professeur Laureys nous montrera comment méditer stimule le fonctionnement cérébral et le modifie de manière positive. Il nous montrera comment les bienfaits pour notre santé mentale sont à la portée de chacun-e d’entre nous. Il résumera de manière très accessible et compréhensible les récentes études neuroscientifiques sur les effets de la méditation et de la pleine conscience.

L’objectif est de lever les susceptibilités et d’expliquer les bénéfices mesurables d'une pratique autrefois considérée comme purement spirituelle.

Un moment, engageant, interactif pour apprendre à gérer différemment le stress, l'anxiété, le sommeil, cultiver un esprit plus vif et plus créatif, avoir un impact sur la tension artérielle et mieux appréhender le vieillissement à travers un mélange fascinant de sciences, d'anecdotes inspirantes et de pratiques d’exercices.

Vendredi 14 Octobre 2022 - 18h30 à 20h - Simultanément en présentiel à Bruxelles et en distanciel via zoom (replay inclus)
Jean-Pierre Mans

Depuis l’apparition du COVID, le nombre de personnes qui déclarent souffrir de stress a considérablement augmenté.
La situation économique qui s’en est suivie, avec son lot de pertes d’emploi et de remises en question professionnelle, a vu le nombre de patients souffrir de dépression et d’anxiété littéralement exploser.

Face à cette situation, la médecine allopathique classique a rapidement atteint ses limites. Le recours aux médicaments anti-dépresseurs n’a jamais été aussi importante. Mais également si décevante en matière de résultats. La prise en charge de ces situations et de ces pathologies nécessite une prise en charge holistique (hygiène de vie, respect du sommeil, activité physique,…).

Au cours de cette conférence, nous aborderons plus spécifiquement le rôle de la nutrition.
Quels sont les rôles joués par les macro-nutriments et les micro-nutriments dans cette prise en charge globale ?

Présentiel : Avenue de Tervueren 81, 1040 Bruxelles (accueil dès 18h - Un drink vous sera offert).
Le 13 octobre, les livres du Prof. Dr. Laureys seront proposés à la vente avec séance de dédicace.

Distanciel : via Zoom (vous recevrez le lien Zoom la veille de la conférence)

12 € TTC par conférence, replay compris.


Pas facile de définir la santé mentale !

Qu'est ce que la santé mentale ?

Être en bonne santé mentale est sujet à de nombreuses et diverses interprétations qui sont enracinées dans des jugements de valeur qui peuvent changer avec et à travers les cultures.

La santé mentale est une notion qui fait référence au bien-être émotionnel et psychologique  individuel d'une personne.

C'est l'équilibre entre les différents aspects de la vie sociale, physique, spirituelle et émotionnelle.

Elle influence la manière dont nous gérons notre environnement, faisons des choix dans nos vies et est une part intégrale de notre santé globale.

La Semaine de la Santé Mentale

Découvrez l'avant-propos de Fabrice Mandelaire

 
 


D'autres définitions !

L'état de santé mentale évolue constamment tout au long de la vie et ne dépend pas seulement de ce qui se passe dans notre tête...

De nombreux facteurs internes et externes l'influencent

  • Les facteurs biologiques et les antécédents : les gènes ou la chimie du cerveau et les antécédents familiaux liés à la santé mentale.
  • Les ressources internes :  propres à chaque individu notamment la capacité à identifier et à gérer ses émotions, l’estime de soi et la confiance en soi, une bonne santé physique.
  • Le mode de vie  : régime alimentaire, activité physique, qualité du sommeil, consommation de substances psychoactives, etc.
  • Les expériences vécues  : éducation, amis, vie amoureuse, abus, maladies, réussites ou échecs, deuils…
  • Le contexte social, économique et politique  : le soutien social, relations familiales, situation économique, les conditions de travail, etc.

On a tous  le pouvoir de prendre soin de notre santé mentale  au quotidien en adoptant de saines habitudes de vie ou en adoptant de nouvelles approches en faisant appel à de nouvelles ressources. C’est une façon de renforcer nos facteurs de protection tout en éloignant les facteurs de risque.


Lors de cette semaine de conférences, vous aurez l’occasion d’aller à la rencontre d’intervenants scientifiques et experts de référence, pour mieux comprendre certaines facettes du cerveau et la manière dont il interagit avec les personnes qui nous entourent.

L’occasion de découvrir de nouvelles ressources ou d’éclairer certaines zones d’ombre dans la prise en main de notre propre santé mentale ou celle de nos proches.

12 € TTC par conférence, replay compris.

Audrey Vanhaudenhuyse

Audrey Vanhaudenhuyse est neuropsychologue, Professeure et PhD en Sciences Médicales.

Elle s’intéresse aux processus de conscience modifiée (hypnose, transe cognitive). Chercheuse au sein du Centre Interdisciplinaire d’Algologie du CHU de Liège, elle dirige également le Sensation & Perception Research Group, unité de recherche du GIGA Consciousness de l’Université de Liège.

Ses objectifs sont de développer des paradigmes de recherches afin d’évaluer l’apport d’outils impliquant des techniques telles que l’hypnose, la réalité virtuelle, ainsi que la transe cognitive auto-induite pour le bien-être global des patients (douleur chronique, oncologie, soins intensifs, etc.), et d’étudier leurs corrélats neuronaux afin de mieux cerner les processus sous-jacents à ces états particuliers.

Site : http://www.gigalsprg.uliege.be

Axel Cleeremans

Né en 1962 à Etterbeek (Belgique), Axel Cleeremans obtient tout d'abord une licence en Sciences Psychologiques et de l'Education à l'Université Libre de Bruxelles (Belgique) et ensuite un doctorat en Psychologie à l'Université Carnegie Mellon aux Etats-Unis en 1991.

Il est actuellement Directeur de Recherches au Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS (Belgique) et Professeur de Psychologie Cognitive à l'Université Libre de Bruxelles, où il dirige l'Unité de Recherche Conscience, Cognition & Computation et le Centre de Recherche Cognition & Neurosciences. Ses travaux sont essentiellement consacrés aux différences entre traitement de l'information avec et sans conscience, particulièrement dans le domaine de l'apprentissage et de la mémoire.
Ancien président de la European Society for Cognitive Psychology (ESCoP), Axel Cleeremans est également membre de l'Académie Royale de Belgique ainsi que président de l'Association pour l'Etude Scientifique de la Conscience et fondateur de l’Association of ERC Grantees. Il s’est vu décerner le prix quinquennal Ernest-John Solvay du F.R.S-FNRS pour les sciences humaines en 2015.

Axel Cleeremans a publié de nombreux articles ainsi que plusieurs ouvrages dans le domaine, dont notamment, en collaboration avec Tim Bayne et Patrick Wilken, le "Oxford Companion to Consciousness", paru en juin 2009. Double récipiendaire d’une prestigieuse bourse du Conseil Européen de la Recherche, il entame aujourd’hui un projet consacré à la fonction de la conscience.

Site : https://axc.ulb.be

Steven Laureys

Diplômé docteur en médecine (Vrije Universiteit Brussel, 1993), Steven Laureys est également docteur en sciences biomédicales (Université de Liège, 2000), et  professeur au CERVO Brain Centre de l’Université de Laval, au Canada. Neurologue et neuroscientifique de renommée internationale, il est actuellement directeur de recherche auprès du Fonds national de la recherche scientifique à l'Université de Liège et professeur de clinique au service de neurologie du Centre hospitalier universitaire de Liège.

Steven Laureys a dirigé, jusque début 2020, le Coma Science Group qu'il a créé en 2014 au sein du centre GIGA Consciousness de l'Université de Liège. La majeure partie de ses travaux de chercheur est consacrée à l'étude des altérations de la conscience chez les patients sévèrement cérébrolésés (coma, état végétatif/éveil non-répondant, état de conscience minimale, locked-in syndrome), ainsi que durant l'anesthésie, le sommeil, la méditation et dans l'état hypnotique.

Lauréat du prix de la Cognitive Neuroscience Society 2007, il a été honoré de divers prix émanant de la European Academy of Neurology,  de la Duitse Max Planck Society et de la  US Society of Cognitive Neuroscience. Steven Laureys est connu pour ses travaux sur la neurologie de la conscience et le coma.

Conférencier à succès, il a donné entre autres six présentations populaires sur TEDx. De nombreux articles ont été publiés à son sujet et sur ses travaux dans les médias, comme TIME magazine, le New York Times, FORBES, The Guardian, BBC, CNN et National Geographic.

Auteur à succès il a publié plus de 500 articles scientifiques sur le fonctionnement du cerveau humain. Il est l’auteur du best-seller international « La Méditation, c'est bon pour le cerveau », « Méditer avec le Dr Steven Laureys », et d’un livre de méditation pour enfants: « Zacht - Het no-nonsense meditatieboek voor kinderen », en collaboration avec Vanessa Charland-Laureys.


Jacques Fradin

Fondateur de l’Institut de Médecine Environnementale, initiateur de l’Approche Neurocognitive et Comportementale, Jacques Fradin est docteur en médecine, psychothérapeute (ADELI) comportementaliste et cognitiviste (AFTCC).

Dès la fin de ses études de médecine, l’étude des comportements s’impose à lui comme le coeur de toute démarche préventive, tant en médecine environnementale que dans les domaines connexes de la prévention des risques psychosociaux (Approche Neurocognitive et Comportementale ou ANC), la qualité de vie au travail, la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises, voire l’accompagnement comportemental du développement durables.

Actuellement, il tente de réunir, autour de ces enjeux cruciaux, compétences et acteurs clés de ces vastes domaines, sur le défi : comment rendre plus désirable et équitable la société durable ?


Jean-Pierre Mans

Diplômé Universitaire en « Alimentation Santé & Micronutrition » de l’université de Bourgogne à Dijon.

Jean-Pierre Mans est conseiller en Nutrition humaine et chargé de cours au C.E.R.D.E.N (Centre Européen de Recherche, de Développement et d’Enseignement en Nutrition).

Il est co-Fondateur & enseignant à l’Institut de Nutrition et Nutrithérapie pour Pharmaciens (I.N.N.Ph).

Co-Fondateur & enseignant au Luxemburg Institute of NutriTherapy, L.I.N.T.

Jean-Pierre Mans est aussi conférencier et a une expérience de plus de 30 ans dans le secteur pharmaceutique & nutraceutique.