Formation Neuro-Psycho-Nutrition


Comment une Neuro-Psycho-Alimentation peut booster notre santé et notre bien-être​ ?

Pour une meilleure santé mentale et physique,  
une vie sociale, physique, spirituelle et émotionnelle plus épanouie. 

Jacques Fradin


Fondateur de l’Institut de Médecine Environnementale, initiateur de l’Approche Neurocognitive et Comportementale, Jacques Fradin est docteur en médecine, psychothérapeute (ADELI) comportementaliste et cognitiviste (AFTCC).

Dès la fin de ses études de médecine, l’étude des comportements s’impose à lui comme le coeur de toute
démarche préventive, tant en médecine environnementale que dans les domaines connexes de la prévention des risques psychosociaux (Approche Neurocognitive et Comportementale ou ANC), la qualité de vie au travail, la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises, voire l’accompagnement comportemental du développement durables.

Objectif de la formation

Replacer le comportement alimentaire comme un acte majeur

Introduction

La Neuro-Psycho-Alimentation est une approche globale de notre acte alimentaire, qui se  « nourrit » des connaissances en neurosciences, psychologie et sciences du comportement alimentaire.
 
La biologie et la médecine ont étudié  : 

  • Les besoins du corps et plus particulièrement du cerveau 
  • La façon dont ce dernier s’y prend pour satisfaire de façon précise et en temps réel ces besoins. 

Grâce à la Neuro-Psycho-Alimentation, il est possible d’améliorer notre équilibre alimentaire, notre humeur (anxiété, dépression, troubles de l’attention et de la 
concentration, insomnie…) et secondairement de prévenir les maladies dites de civilisation (cancers, maladies cardiovasculaires et neurodégénératives, etc.). 

À la base, nos comportements alimentaires sont le reflet de nos besoins biologiques.
Mais, dans notre vie moderne, nos choix alimentaires sont également conditionnés par nos habitudes, la norme sociale, la « pub » ou encore par le manque de temps et de sérénité consacré aux repas.
Ce qui entraine nombre de déséquilibres.


Programme 

 
Redécouverte de la sensorialité alimentaire et de son rôle biologique crucial : on parle d‘alimentation intuitive, ayant quelque parenté avec l’attitude du gastronome, de l’œnologue… voire du mélomane ! 
Cette « pleine conscience » nous permet de retrouver plus finement nos appétits spécifiques en connexion avec nos besoins profonds, notamment biologiques.
 
Nous verrons comment cette fine sensorialité peut s’enrichir… ou surtout très facilement s’égarer à travers de nombreux processus psychologiques ou sociaux (récompenses ou punitions, sous la dépendance de la puissante Dopamine…): désir de faire plaisir, désir de prolonger le temps social du repas, parler des soucis, regarder la télé, peur de manquer, besoin de réconfort, stress, croyances erronées sur l’alimentation, culpabilité, manque de confiance en soi et en ses sensations... 
Nous sommes aussi victimes  du marketing alimentaire, des exhausteurs de goût qui ne sont pas ou mal régulés par l’alliesthésie… et nous poussent ainsi à surconsommer par manque de rassasiement et satiété. 
 
Toutes ces raisons qui petit à petit vous ont déconnecté de vos propres besoins, de vos sensations alimentaires et vous poussent à manger davantage que nécessaire. Pire, cela n’augmente pas nos plaisirs mais les érode, c’est la spirale des addictions… où toujours plus d'aliments engendre de moins en moins de plaisir. 



 

Comment reconstruire notre équilibre alimentaire mais aussi psychosocial ? 
C’est un peu comme réapprendre à dissocier les doigts quand on joue sur un clavier d’ordinateur ou un piano : comment enlever le gant de boxe qui a tout collé ?! 
Comment sortir de la société de consommation/consolation ? Pour redécouvrir une vraie gastronomie de la vie, qui à la fois associé et dissocie les plaisirs. 
Pour dissocier plaisir (immédiat, sensoriel) et désir (émotionnel, promesse issue de nos souvenirs… donc facilement décalé). 

Ce que vous retirerez de cette formation :

  • Une relation à l'alimentation et plus largement aux sensations… plus apaisée 
  • Une meilleure humeur
  • Plus de confiance en soi, en ses ressentis 
  • Des bénéfices indirects liés à une meilleure nutrition/santé : 
    qualité de sommeil optimalisée car les troubles digestifs perturbent le sommeil… 
  • Un regain de vitalité et d’énergie physique 
  • Et au final plus d’enthousiasme dans ses projets

Dates

  • 7 février 2023 de 9h à 17h30 (En distanciel)

Prix

  • 300 € HTVA 

Vous désirez aller plus loin ?

Certifiez-vous à l’Approche Neurocognitive et Comportementale et devenez Praticien ANC